Distributions alimentaires

« Les Olives »

Chers amis,

Vous qui êtes bénis par le désir d’aider ceux que l’injustice de ce monde a émargés, bonjour !

A vous aussi, qui avez de la peine à nouer les deux bouts et à nourrir votre famille, nous avons la joie de pouvoir désormais vous servir d’une nouvelle manière !

On souhaite en effet vous annoncer que « L’Olivier1996 » a récemment mis sur pied un modeste programme de distribution de denrées alimentaires (non-périssables) aux laissés-pour-compte.
Dans un premier temps, nous recevrons (sans besoin de rendez-vous) les migrants démunis tous les jeudis entre 15h00 et 17h00 au n°11 (4ème étage), Rue Charles Parenté à 1070 Anderlecht, juste derrière la Gare du Midi. Une équipe de jeunes bénévoles offrira de petits colis alimentaires au choix, tout en orientant les bénéficiaires, le cas échéant, vers notre Service Juridique pour tout ce qui concerne leurs procédures de séjour et les avantages qui y seraient liés.

   

   

En se rendant sur notre site ww.lolivier1996.be, on trouvera l’énoncé de plusieurs éléments qui guident notre action, y compris ceux-ci:
« Nous sommes un service spécialisé, d’inspiration chrétienne, qui assure le suivi et l’accompagnement juridique et social des étrangers en détresse dans la Région bruxelloise. Nous venons en aide à tous les migrants qui connaissent des difficultés……quel que soit leur statut en Belgique ou dans leurs pays d’origine.
Nous voulons écouter, connaître et accompagner ces démunis exclus et incompris, à qui s’identifie le Christ lui-même :

« J’avais faim, j’avais soif,
j’étais étranger, j’étais nu, j’étais malade, 
j’étais prisonnier et vous m’avez accueilli »
(Mathieu 25 : 35)

« L’Olivier 1996 » veut aussi aller plus loin, en travaillant en amont dans un esprit de justice sociale (parmi et avec les décideurs, les responsables politiques et les organisations qui chapeautent les asbl du secteur de l’asile) pour la promotion d’un régime d’accueil plus juste, plus cohérent et plus humain :
« Devant toute souffrance humaine…emploie-toi non seulement à la soulager sans retard, mais encore à détruire ses causes…Nul n’est, sérieusement, ni bon ni juste ni vrai, tant qu’il n’est résolu à se consacrer… à l’une comme à l’autre de ces deux tâches. Elles ne peuvent se séparer sans se renier ».
(Abbé Pierre)

Vous pouvez nous contacter par courriel à lolivier1996@yahoo.fr, ou en formant le 0498 07 29 36 ou le 0495 344 707.