Nous aider à aider ?

Nous sommes déterminés à maintenir l’indépendance de notre action, et à continuer de pouvoir secourir sans exception ni exclusion toutes les personnes étrangères en détresse en Belgique, quel que soit leur statut.

L’asbl  « L’Olivier 1996 » a donc choisi de fonctionner exclusivement grâce à la générosité, la solidarité et la compassion de ses donateurs. Dans sa recherche de soutien financier, elle compte sur tous ceux qui sont acquis à la cause des démunis, des étrangers et des exclus. Elle recourt également au soutien des personnes morales pour ce qui est des collectes de fonds.

Nos frais de fonctionnement sont bien entendu réduits à leur plus simple expression, puisque nos amis migrants ont tant besoin de toute notre aide (morale, matérielle, juridique, psychique..), et ce dans chaque domaine de leur vie.

Vos dons sont ainsi les bienvenus :  

 N° de compte bancaire 
IBAN
: BE53 3630 4481 5353
SWIFT : BBRUBEBB

Nous cherchons un local suplémentaire

Janvier 2015

Dès sa création, notre ASBL avait eu l’occasion et la chance d’occuper des locaux mis gracieusement a sa disposition par un sympathisant de son œuvre, mais depuis maintenant plusieurs années nous avons été contraints de payer un loyer mensuel pour occuper le modeste siège de l’asbl à l’adresse ci-dessous, ou le suivi et l’accompagnement juridiques des bénéficiaires sont assures.

« l’Olivier 1996 » se félicite du récent aboutissement de sa démarche de reconnaissance officielle en tant qu’entité « d’insertion sociale », ce qui lui permettra d’amplifier son action sociale et de multiplier ses aides matérielles en faveur des étrangers en détresse, par le biais de deux travailleurs subsidies venant renforcer l’activité de nos bénévoles actuels.
Cependant, une condition sine qua non pour l’action de service social et la distribution d’aides matérielles et en nature à nos bénéficiaires, est de disposer en permanence d’un local adéquat. Malheureusement, les revenus que nous avons la chance de recevoir de la part de nos généreux donateurs ne permettent pas de payer un deuxième loyer, et le développement tant souhaité et si nécessaire de notre permanence sociale se voit par conséquent bloqué.
Pour toutes ces raisons, et dans la perspective de pouvoir à présent étendre son aide à un bien plus grand nombre de personnes étrangères exclues, je me permets de solliciter votre soutien pour que l’ASBL puisse bénéficier gracieusement d’un modeste local qu’elle pourrait occuper à temps plein pour distribuer et organiser ses aides sociales.

Nous cherchons un local d’une superficie minimum de 50m, pour permettre :

  • le stockage et la distribution ordonnés et efficace des aides
  • aux travailleurs et assistants sociaux de disposer d’un espace calme pour les entretiens, l’ouverture des dossiers et la prise de décisions quant aux aides a fournir
  • la tenue de cours de langue, débités par nos bénévoles

Idéalement, ce local se trouverait dans un quartier facile d’accès par les réfugiés (qui doivent bien entendu utiliser les moyens de transport en commun) et serait implanté dans l’une des communes bruxelloises comptant une importante population d’étrangers (St Josse, 1000 Bruxelles, Anderlecht, Molenbeek..).

Il va de soi que l’ASBL serait prête à signer une convention-bail selon des modalités à discuter, et s’engagerait à entretenir le local ‘en bon père de famille’ et dans le respect de la générosité grâce à laquelle nous en disposerions. Je me ferais un plaisir de vous rencontrer pour discuter plus en détail de cette demande, et si vous pouviez donner suite à celle-ci notre équipe de bénévoles serait comblé par la possibilité de développer considérablement son travail d’aide aux étrangers qui souffrent dans la région bruxelloise.

Je vous prie de croire à l’expression de mes sentiments les plus respectueux

Christopher Guichot de Fortis
Président de l’ASBL